Baby : Lundi 17h30-18h15 | Enfants : Lundi 18h30-19h30 | Adultes : Lundi : 19h15-21h15 - Jeudi 20h15-21h45

La pratique interne

Que serait un art martial sans pratique interne ?

Technique de respiration (« Tanjon houpe»)

Cette technique est construite sur le principe de l’énergie interne (« yum »). Il s’agit de l’énergie vitale du corps. L’utilisation de cette réserve d’énergie permet la revitalisation le corps et l’esprit.
Sa pratique permet de développer et d’améliorer la circulation de l’énergie vitale. Il en résulte un meilleur fonctionnement global de l’organisme et une diminution progressive des tensions musculaires et émotionnelles. Au-delà de la tradition, on en tire de nombreux enseignements, la sophrologie notamment.
Ces mouvements respiratoires spécifiques (« tanjon ») permettent un renforcement et un échauffement musculaire semblable à des exercices de gainage.
Ils aident à la coordination souffle/geste et à la stimulation de la respiration costo-diaphragmatique.
Ils stimulent également la proprioception, c’est-à-dire la capacité à percevoir les différentes parties du corps, leur position et leur mouvement dans l’espace. Le pratiquant développe ainsi une prise de conscience de son schéma corporel et permet d’accéder à une image plus juste de soi.

meditation

Méditation(« Tchon chil tong il »)

Cet exercice est construit sur :

– La respiration (respiration abdominale, régulière et profonde)

– la concentration  se focalise sur le « souffle ».

 

La méditation permet une relaxation mentale, une sérénité profonde et durable une capacité accrue de concentration et d’attention.

Nous pratiquons la méditation de pleine conscience. Cette dernière demande un savoir faire particulier. C’est un exercice exigeant et méconnu. C’est pour cela que nous prenons soin d’élaborer un apprentissage par étape. Les élèves explorent d’abord des méthodes plus accessibles comme les « relaxations » de Jacobson; de Shultz ou la cohérence cardiaque.

Méditation

 

La pratique interne est indissociable de la pratique externe. Elle est une voie d’épanouissement personnel, une source de bien-être et de sérénité.

  • plus de tonus et moins de tensions nerveuses
  • plus de souplesse et d’équilibre
  • un calme intérieur
  • une meilleure conscience corporelle

Schèma du processus de focalisation de l'attention© C.Berghams.